Votre cabinet d’avocats à Saint-Nazaire

Fondé en 1972 par Maître André TINIÈRE, AVOCATLANTIC est un Cabinet d’Avocats implanté à Saint-Nazaire.

Depuis presque cinquante ans, notre Cabinet répond avec conviction et engagement aux besoins des particuliers confrontés à la Justice, des victimes, et de tous ceux qui souhaitent être accompagnés et conseillés dans leurs démarches juridiques et judiciaires.

AVOCATLANTIC regroupe aujourd’hui cinq avocats-associés, trois avocats collaborateurs inscrits au Barreau de Saint-Nazaire ainsi que trois assistants.

Nous formons une équipe soudée et organisée autour de 7 grands pôles de compétences en Droit de la Famille, des Personnes et de leur Patrimoine, Droit du Travail, Droit Pénal, Droit Routier, Droit Administratif, Droit Commercial, du Crédit et de la Consommation et Réparation du Dommage Corporel.

Notre engagement d’écoute et d’expertise, nous permet de traiter chaque dossier avec une approche individualisée qui prend en compte les besoins et les objectifs de nos clients, particuliers, commerçants ou artisans.

Nous plaçons l’humain et le conseil au centre de notre méthode de travail avec un fonctionnement collaboratif et participatif.

La « solidarité juridique » qui lie chaque membre de notre équipe vous apporte des solutions efficaces.

Nos domaines de compétences

RÉPARATION DU DOMMAGE CORPOREL

DROIT PÉNAL

DROIT COMMERCIAL, DU CRÉDIT ET DE LA CONSOMMATION

DROIT DE LA FAMILLE, DES PERSONNES ET DE LEUR PATRIMOINE

DROIT ROUTIER

DROIT ADMINISTRATIF

DROIT DU TRAVAIL

NOUS RENCONTRER

L’équipe d’AVOCATLANTIC se tient à votre disposition
pour échanger

L’ÉQUIPE AVOCATLANTIC

NOS DERNIÈRES ACTUALITÉS

Discothèque et police administrative

Ces derniers jours, nous avons constaté une recrudescence des arrêtés municipaux pris à l’encontre des discothèques et bars de nuit. Le plus souvent, ce sont des fermetures administratives ou des restrictions des horaires d’ouverture.   Règle de droit applicable : Pour ce faire, le Maire exerce son pouvoir de police administrative, conformément à l’article L. 2122-24 […]

Les « petites » modifications de la garde à vue dans la loi du 23 mars 2019 : un révélateur de l’état d’esprit du législateur

La loi du 23 mars 2019 dite de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice, entrée en vigueur le 25 mars, contient un très grand nombre de dispositions modifiant notre procédure pénale. Parmi elles, certaines touchent au régime de la garde à vue et modifient les articles 63 et 63-4-3-1 du code de procédure […]

L’AUDITION DE L’ENFANT DEVANT LE JUGE AUX AFFAIRES FAMILIALES ; REALITE OU LEURRE ?

L’enfant n’a pas toujours été considéré comme étant un sujet de droit et ainsi, n’était pas reconnu comme partie à la procédure lors d’un conflit familial. Certes, le terme « enfant » émane du latin « infans » signifiant « celui qui ne parle pas ». Depuis, l’enfant s’est heureusement émancipé et sa parole ne peut qu’être intéressante pour connaitre son […]